_MGL1170_MM_Header_2000x620px.jpg

Life at Home Report 2018: un nouvel art de vivre qui s’étend au-delà du chez-soi

Spreitenbach - 22-2-2019 | Entreprise

36% de la population urbaine en Suisse se sent davantage chez elle à d’autres endroits que dans son propre appartement ou sa propre maison. C’est le résultat du dernier rapport Life at Home, pour lequel IKEA interroge chaque année des personnes du monde entier sur le thème du chez-soi. À l’été 2018, environ 22’000 personnes de 22 pays ont été interrogées pour l’élaboration du rapport, qui a montré que le concept du chez-soi est en constante évolution.

Pour les Suissesses et les Suisses, le chez-soi doit offrir de l’intimité (86%), de la sécurité (83%), du confort (73%), un sentiment d’appartenance (58%) et un sentiment de propriété (51%). Toutefois, selon le rapport, ces besoins sont de plus en plus satisfaits en dehors de la maison. La part mondiale des citadins qui se sent plus chez elle en dehors de la maison est passée de 20% dans l’enquête de 2016 à 35% en 2018. Ce phénomène est dû partiellement à l’urbanisation galopante et aux effets de la transition numérique.

 

La vie professionnelle et la technologie s’invitent dans la maison – et ça se complique

Au niveau mondial, les logements voient leur surface diminuer et deviennent davantage multifonctions. 69% des personnes interrogées en Suisse travaillent parfois à la maison – grâce à une connexion Internet rapide. Cela réduit la capacité du logement à offrir à ses occupants ce qu’ils en attendent, sur le plan fonctionnel, mais aussi émotionnel. De même, une vie animée, que ce soit en famille ou en collocation, pousse les gens à rechercher le calme en dehors de la maison. Interrogés sur l’importance qu’ils accordent à l’environnement extérieur, comme extension du chez-soi, par rapport à la surface du logement, les Suisses affirment à 61% que l’environnement est plus important pour eux que la surface d’habitation.
 

Chez les parents, au café ou au centre de fitness – autant de lieux où l’on se sent chez soi en Suisse

Environ un tiers des personnes interrogées en Suisse ont déclaré qu’elles se sentaient chez elles chez leurs parents. Les répondants se sentent également chez eux dans les lieux publics tels que les parcs (20%), chez des amis (16%), dans les cafés (12%) ou même dans les centres de fitness (4%).
 

IKEA apporte une réponse à l’évolution du chez-soi

L’urbanisation croissante tend à faire fondre la taille des logements, souvent au détriment du confort de la vie commune.
 

«Depuis des années, IKEA mise sur des meubles modulaires et multifonctions qui s’adaptent facilement à différentes configurations», explique Manuel Rotzinger, PR Manager chez IKEA Suisse.

 
Les résultats des années passées ont par exemple été prise en compte dans la série de canapés VALLENTUNA, qui propose des modules avec rangement ou avec couchage, dans la collection DELAKTIG ou encore dans les tables de salle à manger intégrant un espace de rangement encastré pour câbles ou accessoires informatiques – afin de transformer en un clin d’œil un bureau en table de salle à manger.
 

Informations complémentaires

Les résultats du sondage suisse sont disponibles ici.

Le rapport complet Life at Home est disponible en anglais et en allemand sur: https://lifeathome.ikea.com/home/

Produits et demandes de visuels

Manuel Rotzinger, Porte-Parole IKEA Suisse
Müslistrasse 16, 8957 Spreitenbach

Mobile:
+41 79 887 29 34
E-Mail:
manuel.rotzinger@ikea.com