IKEA aménage des espaces adaptés aux enfants pour mieux les protéger dans les centres d’hébergement pour requérants d’asile en Suisse

Spreitenbach - 19-11-2018 | Durabilité, Entreprise
  • 20 novembre 2018: journée internationale des droits de l’enfant 2018

Près de 40 % des demandes d’asile déposées en Suisse émanent d’enfants et de mineurs. Ces jeunes ont besoin d’une protection particulière et d’un encadrement dans les hébergements collectifs. IKEA Suisse a par conséquent apporté son soutien à l’organisation de défense des droits de l’enfance Save the Children sous forme de planification et d’aide financière pour l’aménagement de locaux adaptés aux enfants. Globalement, IKEA, avec l’aide de 48 membres de son personnel, a doté en jouets et en meubles cinq espaces répartis entre Zurich, Lugano et Berne, où les enfants peuvent se comporter comme tels, malgré la situation difficile qui est la leur.
 

L’évaluation par Save the Children des statistiques suisses sur l’asile 2017 est éloquente: l’an dernier, 39 % des demandes ont été déposées par des personnes mineures. Deux tiers des demandeurs sont âgés de moins de six ans et un tiers ont entre six et dix-sept ans. Parmi les enfants et adolescents ayant déposé une demande d’asile, 733 étaient non accompagnés, le plus jeune ayant quatre ans. La plupart de ces enfants séjournent longtemps en Suisse. D’ailleurs, l’asile a été accordé l’an dernier à 80 % des demandeurs mineurs.

«Les enfants réfugiés sont nombreux à avoir vécu des événements bouleversants ou à avoir été victimes de négligence ou de violence durant leur fuite ou dans leur pays d’origine, à savoir, en 2017, principalement l’Érythrée, la Syrie, l’Afghanistan, la Somalie et l’Irak. Ils ont besoin d’être encadrés pour surmonter les situations souvent horribles qu’ils ont vécues. Dans les centres d’hébergement pour requérants d’asile en Suisse, les enfants constituent la population la plus vulnérable et doivent donc bénéficier d’une protection particulière assurée par des structures et un suivi appropriés. La vie dans les hébergements collectifs est pénible pour les enfants, exposés qu’ils sont à des risques tels que sévices sexuels et manifestations de violence. Des locaux adaptés aux enfants et adolescents sont par conséquent indispensables pour assurer leur protection et leur encadrement par du personnel qualifié, leur offrir une vie stable et renforcer leur capacité d’adaptation», détaille Larissa Mettler, directrice des programmes nationaux auprès de Save the Children Suisse.
Aménagement des espaces adaptés aux enfants

IKEA épaule Save the Children dans l’aménagement de locaux adaptés aux enfants et facilite dans une large proportion la mise en place des mesures de soutien destinées aux enfants réfugiés. L’organisation de défense des droits de l’enfance Save the Children Suisse a, dans le cadre d’un projet pilote, exploité entre septembre 2017 et août 2018 un local adapté aux enfants dans le Centre d’enregistrement et de procédure (CEP) de Berne. Des espaces de ce type ont déjà été aménagés au CEP de Kreuzlingen et, de manière temporaire, dans le Centre cantonal d’accueil Halle 9 à Zurich-Oerlikon. Dans l’ensemble, près de mille enfants ont pris part aux activités proposées dans les locaux adaptés aux enfants et adolescents ouverts à Berne, Kreuzlingen et Zurich. Dans ce contexte, Save the Children a bénéficié du soutien apporté par IKEA Suisse dans le domaine de l’aménagement, mais aussi sur le plan financier, qui a permis notamment la distribution aux enfants de quelque 400 sacs à dos remplis de jouets.

«Pour les 48 membres du personnel des magasins de Spreitenbach, de Lyssach et de Lugano Grancia, le soutien de Save the Children a été une expérience extraordinaire, en parfait accord avec la vision IKEA qui est d’améliorer le quotidien du plus grand nombre», déclare Roxana Schwartz, responsable de projet Durabilité chez IKEA Suisse.

Larissa Mettler, directrice des programmes nationaux de Save the Children Suisse, explique:

«Une offre adaptée et favorisant le développement des enfants, associée à un déroulement fiable, procurent aux enfants une certaine sécurité et un sentiment de normalité dans leur quotidien souvent incertain. Ils peuvent ainsi se ressourcer, réduire leur stress psychosocial et développer leur propre mécanisme d’adaptation en vue de retrouver une stabilité émotionnelle.»

Ömer Güven, directeur de Save the Children Suisse, commente:

«L’évaluation de notre programme destiné aux enfants non accompagnés et accompagnés et du conseil spécialisé correspondant montre que nous avons atteint des objectifs importants. Sans le soutien de IKEA, cela n’aurait été que difficilement réalisable. Nous avons contribué à rendre les hébergements collectifs plus adaptés aux enfants, ainsi que le Comité des droits de l’enfant de l’ONU l’exige de la Suisse. De plus, nous dispensons des formations au personnel des centres pour demandeurs d’asile afin de les sensibiliser aux besoins spécifiques des enfants et des adolescents.»

Ömer Güven ajoute:

«C’est avant tout les enfants en âge préscolaire qu’il faut encadrer de manière spécifique en leur fournissant une aide à la petite enfance, gage non seulement d’un développement aussi harmonieux que possible, mais également d’une baisse des frais subséquents pour la Suisse. Comme la majorité des demandeurs d’asile mineurs séjournent longtemps en Suisse, il est très important qu’ils bénéficient, déjà dans les centres d’accueil, d’un suivi adapté à leur âge, afin de favoriser leur future intégration et de faciliter leur entrée à l’école, puis dans la vie professionnelle.»
Collaboration entre IKEA Foundation et Save the Children

IKEA Foundation épaule Save the Children depuis 20 ans dans le monde entier. Cet engagement commun a permis d’améliorer les conditions d’existence de quelque dix millions d’enfants. En Suisse, IKEA Suisse SA travaille avec Save the Children depuis 2011.

Produits et demandes de visuels

Manuel Rotzinger, Porte-Parole IKEA Suisse
Müslistrasse 16, 8957 Spreitenbach

Mobile:
+41 79 887 29 34
E-mail:
manuel.rotzinger@ikea.com